JAPON: Voyage au pays du soleil levant

Un voyage dans l empire du Japon  日本 : 12 jours depuis la Belgique ou la France.

Itinéraire: Ile de Shikoku, dans la région de Setouchi, Kyoto et environs, Nara.

Départ a partir de 2 personnes. Dates aux choix.

L’île de Shikoku, dans la région de Setouchi, est un sanctuaire de tranquillité. Sur l’île aux 88 temples, la quiétude est à Shikoku ce que la modernité est à Tokyo. Shikoku vous attend avec son éventail de sites naturels et culturels: Tokushima, Kagawa, Matsuyama.

Le nom 日本, Nippon,  veut dire « origine du soleil » ou « là où naît le soleil », ce que l’on traduit souvent par « Empire du soleil levant ».

Le Japon forme un archipel de 6 852 îles (de plus de 100 m2), dont les quatre plus grandes sont Hokkaido, Honshu; Shikoku et Kyushu; représentant à elles seules 95 % de la superficie terrestre du pays.

PROGRAMME DE 12 JOURS

JOUR 1 – DÉPART DPUIS LA BELGIQUE OU LA FRANCE EN DIRECTION DE OSAKA JAPON Vol depuis la France ou la Belgique pour l’aéroport d’Osaka, au Japon.

JOUR 2 – OSAKA/ ILE DE SHIKOKU/TAKAMATSU Arrive à Osaka. Prenez le train Shinkansen jusqu’à la gare JR d’Okayama, puis montez à bord d’un train conventionnel jusqu’à la ville de Takamatsu sur l ile de Shikoku. Le trajet devrait durer environ 2 heures depuis Osaka. Accueil et transfert al hotel à Takamatsu. Fin de journée libre.

JOUR 3 – TAKAMATSU

La ville de Takamatsu abrite le plus grand et l’un des plus beaux jardins japonais du pays. Ce « jardin à grande échelle » de 16 hectares était réservé exclusivement à la noblesse locale. Mais le climat politique a changé et le jardin Ritsurin  a été déclaré parc préfectoral en 1875, exactement 250 ans après sa création. En admirant cette vue sur le jardin, nos yeux sont trompés en voyant la vue s’étendre bien au-delà du mur extérieur du jardin. Cette amélioration pittoresque se poursuit dans le parc, avec des collines artificielles et six lacs ajoutant de la distance et de la diversité topographique, miniaturisant la nature à une échelle très japonaise. Faire une promenade en bateau sur les étangs en forme de verre est fortement recommandé, tout comme une visite au salon de thé. Siroter du thé tout en regardant le jardin tranquille et les étangs remplis de carpes offre une expérience typiquement japonaise. considéré comme l’un des plus beaux jardins du Japon. On dit souvent que Ritsurin Koen mériterait de figurer dans le palmarès des « trois plus beaux jardins du Japon ». Vous continuerez vers le Château de Takamatsu, également connu sous le nom de Château Tamamo, qui a été construit en 1590 à côté de la mer intérieure de Seto.  C’est l’un des rares châteaux japonais à être construit en bord de mer, avec des douves alimentées directement en eau de mer. Vous terminerez votre journée à la galerie marchande qui s’étend du château de Takamatsu à Ritsurin Koen. Avec ses nombreuses boutiques, ses restaurants et ses deux grands magasins, cette galerie marchande couverte de 2,7 kms est considérée comme la plus longue du Japon. Lion Dori, une rue parallèle à la rue marchande principale recelle surtout des restaurants notamment ceux servant du Sanuki Udon. Lunch et diner libre.Nuit à Takamatsu

JOUR 4- KAGAWA Sanctuaire Kotohira-gu L architecture classique est tournée vers le bouddhisme, mais aussi le shinto, et s’exprime pleinement à travers temples et sanctuaires. Plusieurs sites sont ainsi inscrits au patrimoine de l’humanité. Route pour Kagawa, au nord de l ile . La ville pittoresque de Kotohira dans la préfecture de Kagawa sur l ile de Shikoku, abrite le sanctuaire Kotohira-gu  du mont Zouzu. Affectueusement connu sous le nom de « Kompira-san », le sanctuaire Kotohira-gu est à la tête d’un ensemble de sanctuaires répartis dans tout le Japon et dédiés à un dieu de la mer. Les gens viennent dans ces sanctuaires pour rendre hommage dans l’espoir de donner la bonne fortune aux marins. Kotohira-gu reçoit une grande vénération et attire des milliers de pèlerins qui viennent gravir les 785 marches menant au sanctuaire. Cela peut sembler beaucoup d’étapes, mais à ce stade, vous n’êtes en fait qu’à mi-chemin de la montagne. Pour ceux qui ont besoin de bénédictions supplémentaires, ou simplement désireux de l’exercice, il y a 583 autres marches menant au sanctuaire intérieur situé au sommet. Si cela semble un peu intimidant, il y a aussi des palanquins disponibles à la location si vous voulez vraiment atteindre le sommet, mais pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas vous attaquer à la montée. Quelle que soit la façon dont vous vous y rendez, la vue depuis le sommet de la montagne vous offre une vue sur les collines et la beauté lointaine de la mer intérieure de Seto au-delà. C’est assez impressionnant pour vous aider à oublier l’effort qu’il a fallu pour grimper aussi haut. Bien sûr, vous trouverez probablement la descente beaucoup plus facile et vous devriez avoir assez de souffle pour admirer la beauté et la signification des différents sanctuaires que vous passerez en cours de route. Les sites historiques continuent jusqu’à Kotohira elle-même, ce qui en fait une chance agréable et moins fatigante de profiter du meilleur que cette ville pittoresque a à offrir. Nuit hotel Kagawa.

JOUR 5 – MATSUYAMA – UCHIKO Route pour Matsuyama, au nord ouest de Shikoku et visite de la ville d Uchiko , qui gagne en popularité en tant que lieu de visites à pied historiques. Le rythme plus lent de cette belle capsule temporelle cachée dans la préfecture d’Ehime donne aux visiteurs la possibilité de s’imaginer dans le Japon Meiji, ou même à l’époque pré-moderne d’Edo. À cette époque, Uchiko était un centre de production de cire et de bougies, sa richesse se reflétant dans les bâtiments ornés de l’époque. Rendant hommage à cette histoire, la ville compte aujourd’hui plus de 90 maisons marchandes restaurées dans leur état d’origine XVIIIe et XIXe siècle. La meilleure façon de tout prendre est de marcher dans les rues avec un guide. Leur demander de souligner des motifs distinctifs et des caractéristiques architecturales des jours de gloire de la ville donne un contexte et des conseils, vous permettant de voir beaucoup plus profondément dans l’histoire de cette ville que si vous abordiez ses rues spécialement préservées sans accompagnement. Mais Uchiko est plus qu’un paysage urbain nostalgique – plusieurs musées et le célèbre théâtre Uchiko-za, avec sa fascinante visite des coulisses, sont des points forts qui vous feront vous attarder, vouloir en savoir plus. En guise de gâterie finale, assurez-vous de vous rendre à Omori Warousoku, le dernier endroit de la ville qui produit encore des bougies faites à la main – et pendant que vous y êtes, procurez-vous un morceau d’histoire en souvenir. Route la visite de Matsuyama Castle. Ce chateau est construit sur le sommet aplati du mont Katsuyama, positionné au centre même de la ville homonyme qu’il a protégée pendant des siècles. Construit entre 1602 et 1628, c’est l’un des douze châteaux à conserver intact son donjon original de l’ère Edo grâce à l’émergence turbulente du Japon en une nation moderne. Aujourd’hui, les vingt-et-un bâtiments du château de Matsuyama sont classés comme biens culturels importants par le gouvernement national, et c’est l’un des châteaux les plus précieux du Japon. La position escarpée du château au sommet d’une colline permet une vue superbe sur la campagne environnante et loin dans la mer intérieure de Seto, ce qui à lui seul vaudra bien les 20 minutes de marche jusqu’au sommet. Si la promenade n’est pas idéale pour vous, le téléphérique et le télésiège du château peuvent s’avérer une alternative attrayante à l’ascension. Au fil des siècles, certaines parties du château ont été détruites par le feu ou les bombardements, mais grâce à des rénovations historiques et à un entretien méticuleux, le château de Matsuyama offre une rare leçon d’histoire sur l’architecture féodale et la guerre qui fascinera tous les âges. En prime, vous pouvez également louer une armure et manier une épée pour élever votre expérience de château à un niveau d’authenticité complètement différent. Nuit hotel Matsuyama. Lunch et diner libre.

JOUR 6 – OKAYAMA/KYOTO Train depuis la gare JR de Matsuyama pour Okayama. Ensuit le train Shinkansen pour Kyoto. Nuit à Kyoto.

JOUR 7 – KYOTO Journée libre dans la capitale historique du Japon. vous pourrez découvrir la ville librement. Notre suggestion commence par le sanctuaire Fushimi Inari. Les portiques rouges en enfilade à l’infini vous offrent une ambiance très particulière. Visitez ltemple Sanjusangendo et ses milliers de statues représentant Bouddha en méditation. Déjeuner et dîner libre. Nuit à l’hôtel à Kyoto.

Kyoto, ancienne capitale

JOUR 8 – KYOTO Journée libre. Partez à la découverte de la « ville aux mille temples » en visitant les plus beaux et plus connus d’entre eux. Vous parcourez cette ville importante en vélo ou à pieds afin de visiter tous les lieux intéressants parfois un peu éloignés les uns des autres. Consacrez une journée pour découvrir l’est de la ville, qui abrite un grand nombre de temples et sanctuaires, comme le Pavillon d’Argent (Ginkaku-ji) au nord. Prenez ensuite le Chemin de la Philosophie, agréable avec son canal et ses cerisiers, et prenez le temps de profiter du temple Eikan-do et ses surprenantes passerelles de bois qui permettent de relier les bâtiments, ou encore du Nanzen-ji, et remarquez l’étonnant aqueduc romain trônant dans le jardin et l’imposante porte !Vous ne manquerez pas le sanctuaire Heian, qui a été bâti pour le millénaire de la ville, dans une architecture qui n’est pas sans évoquer le premier palais impérial, et le sanctuaire Yasaka, situé dans les ruelles du quartier de Gion. Vous poursuivrez ensuite votre balade grâce aux petites rues pavées et piétonnes, Sannen-zaka et Ninen-zaka, avec leurs maisons et commerces typiques. C’est ainsi que vous arriverez au temple Kiyomizu-dera, se distinguant par sa source d’eau pure qui est considérée comme sacrée. De sa terrasse en bois, vous aurez une vue à couper le souffle sur la ville et ses environs. Le déjeuner et le dîner sont libres. Nuit hotel à Kyoto.

JOUR 9 – NARA Depuis Kyoto, route pour la découverte de la ville de Nara. Elle aussi fut la capitale du Japon avant Kyoto. Laissez-vous surprendre par la présence de nombreux daims côtoyant les temples anciens. Admirez le temple Tôdai-ji, l’un des plus grands temples en bois encore debout. A l’intérieur, siège un Bouddha colossal. Les lanternes de pierres du sanctuaire Kasugane manqueront pas de vous attirer et de vous séduire. Route pour Uji. Les plantations de thé ont créé une variété d’une extraordinaire qualité. Le pavillon Byodo-in est aussi une splendeur qu’il ne faut pas rater. Retour à Kyoto le soir pour y passer la nuit. Déjeuner et dîner libre.

JOUR 10 – KYOTO A Kyoto, la découverte continue ! Vous partez au nord-ouest de la ville afin d’admirer les trois lieux les plus célèbres de cette ancienne capitale : le très beau et vaste complexe de temples, le Ninna-ji, qui abritait la famille impériale. Il se compose de nombreux bâtiments et jardins au style différent, variant avec les époques de construction, le Ryôan-ji. Vous flânerez dans le jardin sec contenant 15 pierres visibles en un seul coup d’œil, et qui invite à la méditation et au repos. Enfin, vous arrivez face au Pavillon d’Or (Kinkaku-ji) présentant une architecture remarquable, mise en valeur par le contraste qu’elle offre avec le jardin et son reflet dans le lac. Poursuivez ensuite par le château Nijo-jo qui est un ancien palais abritant des Shogun et qui présente une décoration riche et superbe. Il est situé au cœur de la ville. Le temple Tenryu-ji se trouvant à Arashiyama et la bambouseraie méritent bien un détour.Ne venez pas à Kyoto sans vous promener dans les ruelles typiques du quartier de Gion où vous croiserez peut-être des geishas et vous découvrirez des maisons de thé typiques. En soirée, profitez du centre-ville vivant et animé dans les grandes artères Shijo et Kawaramachi. Vous pourrez également profiter des galeries couvertes de Teramachi et des petites rues de Pontocho, regorgeant de restaurants et de bars. Le déjeuner et le dîner sont libres. Nuit hotel Kyoto.

JOUR 11 – ENVIRONS DE KYOTO Route pour le château d’Hikone, en dehors du centre de Kyoto. Au-dessus du lac Biwa, il vous offre un panorama à couper le souffle. Le village de Kurama niché au creux des montagnes abrite un magnifique temple d’où part un merveilleux chemin de randonnée. Empruntez-le et laissez-vous surprendre par des temples et sanctuaires au détour d’un sentier, au beau milieu de la forêt. Marchez jusqu’à Kibune, un impressionnant village construit sur la rivière. Retour a Kyoto et nuit hotel. Lunch et diner libre.

JOUR 12 – DÉPART DU JAPON La navette Airport Limousine-bus vous conduit à l’aéroport de Kyoto. Vol régulier, en classe économique pour la Belgique ou la France.

DEMANDE DE DEVIS ET Infos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.