Des voyages qui développent vos ailes

L OUZBEKISTAN sous toutes ses coutures

Explore Tours

OUZBEKISTAN sous toutes ses coutures

L’Ouzbékistan…. Un pays à la richesse pluri-millénaires d’Alexandre le Grand à Tamerlan, de Gengis Khan à l’incroyable dynastie des Timourides. Carrefour des échanges économiques et culturels de l’Asie centrale, entre l’Europe et la Chine, entre l’Inde et la Sibérie, entre l’Orient et l’Occident, l’Ouzbékistan est au cœur de la Route de la Soie et des échanges entre tous ces peuples. 

Découvrir l’Ouzbékistan, c’est apprendre à connaître ses trésors artisanaux, ses richesses culinaires, le mode de vie authentique d’une population attachée à ses traditions.

Voyage très riche et très complet pour vous faire connaître les sites touristiques et incontournables du pays, mais aussi vous faire pénétrer dans la culture et l’artisanat de façon plus intense en allant à la rencontre des populations et des familles. On en revient avec un sentiment de plénitude et d’émerveillement et le désir d’y retourner.

Patrimoine mondial exceptionnel, rencontres très riches, pays très accueillant qui vous permettra d’apprendre la vie quotidienne des Ouzbeks sous de nombreux aspects.

Dans chaque étape de ce voyage vous allez rencontrer des artisans et des artistes qui vous montreront chacun leurs savoir-faire, partager leurs passions et leurs traditions.

 

-Destination : Ouzbékistan

-Activité : découverte culturelle

-Programme : culturel

-Accompagnement : francophone

-Période : de mi-mars à mi-novembre

-Durée : 12 jours / 10 nuits

-Participants : de 4 à 12 personnes

-Hébergement : hôtels de charme à 3*** (normes locales)

-Transport : voiture et train rapide

 

 POINTS FORTS :

-l’architecture typique des villes mythiques de la Route de la Soie

-Découverte et apprentissage des différents artisanats locaux

-la diversité des peuples et leurs cuisines particulières

Ouzbekistan

PROGRAMME

Vol pour Ourguentch via Istanbul.

Arrivée à 06h50 à Ourguentch et accueil à l’aéroport par notre équipe. Transfert à Khiva et installation à l’hôtel pour se reposer. 

Petit-déjeuner. Départ pour la visite guidée de la ville.

 

Khiva. Nichée au cœur d’une région de steppe particulièrement aride, vous découvrirez cette ville médiévale grandiose, merveilleusement préservée. Derrière ses imposantes murailles, cette cité-musée à ciel ouvert saura vous charmer et vous envoûter tel un conte des Mille et Une Nuits. Khiva vous offre un voyage inoubliable hors du temps, celui où les caravaniers en partant pour la Perse, s’y arrêtaient pour se préparer à l’expédition avant le désert.

Aujourd’hui, la ville intérieure Itchan Kala est un véritable musée à ciel ouvert. Vous y parcourez son labyrinthe de ruelles, à la recherche du Tach-Khaouli, autrefois le logement des femmes du harem. Vous découvrirez d’autres médersas, mausolées et mosquées dominées par leurs minarets si typiques.

 

 

La visite commence par la porte ouest Ata Darvaza, l’une des portes, élevées au 19e siècle aux 4 points cardinaux. Vous suivrez l’artère principale de la ville en s’arrêtant aux monuments les plus riches d’art et d’histoire : la médersa de Muhammad Amin Khan et son minaret inachevé Kalta-Minor ; le palais Kounia-Ark, ancienne résidence des Rois de Khiva ; la mosquée Djouma, la mosquée principale de Khiva unique en son genre.

Déjeuner dans un restaurant local. Dans l’après-midi vous rejoindrez le palais Tach-Khaouli, « le domaine de pierre ». C’est une synthèse de l’architecture des maisons urbaines et rurales, mais sur une échelle bien plus importante. Suite de l’exploration avec le mausolée de Pakhlavan Makhmoud, exemples éloquents de l’art avec lequel les architectes de Khiva savaient résoudre les problèmes d’urbanisme les plus complexes. Le minaret et la médersa d’Islam Khodja vous étonneront aussi avec sa beauté, son charme et son style architectural.

Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel Madrasa Polvon Qori ou son similaire.

Petit-déjeunerRoute vers Boukhara à travers un paysage de dunes de sable et de saxaouls (arbres qui perdent les feuilles en été avec des troncs clairs) de la steppe Kyzyl-Koum (Sables rouges). Déjeuner dans un restaurant du désert.

Arrivée en milieu d’après-midi et installation à l’hôtel. Vous débutez la découverte de cette cité fascinante par l’ensemble architectural Liabi-Khaouz, le haut lieu de convivialité au cœur de la vieille ville. Ce bassin est l’un des rares à avoir traversé le temps. Autour, vous pourrez aussi admirer l’un des chefs-d’œuvre de Boukhara, la médersa Nadir Divan Beghi. Votre regard sera captivé par les deux splendides simourghs, ces deux oiseaux au plumage bleu et vert, qui ornent le portail et qui s’envolent vers le soleil.

Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel Hélène-Oasis ou son similaire.

 

Petit-déjeunerDépart pour la journée de visite guidée de la ville.

Boukhara, située au milieu des sables, aux portes du désert de Kyzyl-Koum est une véritable ville-musée. Aux 9e-10e siècles cette perle précieuse d’Asie centrale sur la Route de la Soie rayonnait dans tout l’Orient musulman. Aujourd’hui la ville abrite des centaines d’écoles religieuses et autant de mosquées, de caravansérails et de tombes des saints. En visitant cette cité fascinante on peut sentir le souffle de l’histoire elle-même, venant du fond des siècles.

Ce matin, vous prendrez la route vers un parc en centre-ville pour admirer le jeu d’ombre et de lumière qui anime le décor de brique raffiné du mausolée d’Ismail Samani, fondateur de la dynastie des Samanides, qui régna au 9e siècle. Cet édifice extraordinaire, et le terme est faible, illustre à lui seul l’age d’or de Boukhara, marqué par la renaissance de la poésie et de la science d’origine persane. Vous continuerez votre découverte avec le mausolée de Tchachma-Ayyoub (Source de Job), la seule construction de Timour le Grand à Boukhara actuellement transformé en musée de l’Eau. Vous découvrirez ensuite la mosquée Bolo-Khaouz, caractérisée par un aïvan supporté par vingt sveltes colonnes se reflétant joliment dans un plan d’eau d’un Khaouz (Khaouz signifie bassin). La citadelle Ark vous fera vivre l’histoire de la ville. Construite sur une colline artificielle, la forteresse telle que vous pouvez actuellement l’admirer date du 16e siècle, époque des Chaybanides. Elle fut le lieu de résidence de tous les émirs de Boukhara jusqu’en 1920, date de destruction de la ville par les troupes russes. Cette forteresse, qui s’étend sur plus de 4 hectares, est entourée de murailles de 20 mètres de hauteur.

Déjeuner dans un restaurant local. L’après-midi vous continuerez votre exploration de Boukhara avec les médersas d’Ouloug Beg et d’Abdul Aziz Khan, les plus grandes universités de son époque. C’est précisément un minaret qui vous servira de repère : Kalon – « le grand » – est chef-d’œuvre édifié sur ordre d’Arslan Khan au 12e siècle. Haut de 46 mètres, il est aussi parfait dans sa technique de construction. On a pu dire de lui qu’il « avait été construit avec tant d’art qu’il n’avait pas son pareil au monde ». Il domine l’ensemble Poi-Kalon, dont fait partie la grande mosquée, la plus vaste d’Asie Centrale avec sa cour aux 288 coupoles !

Temps libre pour déambuler dans les ruelles de la ville à travers le marché de la ville, les coupoles marchandes, véritables cavernes d’Ali-Baba.

Boukhara est reconnue pour être un des hauts-lieux de l’artisanat ouzbek dont le savoir-faire est transmis en héritage de génération en génération. Vous aurez le plaisir de rencontrer certains de ses artisans de talent qui perpétuent avec passion leur art. Vous découvrirez les secrets de fabrication de délicates miniatures.

Diner dans un restaurent local. Nuit à l’hôtel Hélène-Oasis ou son similaire.

Petit déjeunerDépart pour la visite guidée des monuments extra-muros. 

Ce matin, vous découvrirez d’abord la médersa Tchor-Minor, monument unique en son genre dans toute l’Asie centrale. Puis vous sortirez de la ville pour la visite de l’ensemble Bakhaouddin Naqshbandi, l’un des lieux majeurs de pèlerinage. Selon les locaux, trois pèlerinages autour de la tombe de Bakhaouddin sont équivalents à un pèlerinage à la Mecque. Bakhaouddin Naqshbandi qui vécut de 1318 à 1389, était le fondateur de l’ordre de soufisme nommé Naqshbandiya, le plus fourni en Asie centrale, ainsi qu’en Europe aussi. Continuation avec Sitorai-Mokhi-Khossa (le palais de la Lune et des étoiles), résidence d’été des derniers émirs de Boukhara. Retour en ville. Déjeuner dans un restaurant local. L’après-midi libre pour la découverte personnelle de la ville ou pour faire du shopping.

Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel Hélène-Oasis ou son similaire.

Petit-déjeuner. Départ vers Nourata. Arrivée vers midi et visite de la ville.                                                               

 

Nourata, la porte du nord de l’oasis de Zarafshan est aussi l’une des villes les plus connues de la Route de la Soie. Au cours des siècles de son passé glorieux elle vit bien des destructions et dégradations. Aujourd’hui cette cité légendaire présente au monde son histoire plus que deux fois millénaire avec son fameux ensemble architectural Tchachma (Source).                                                                                                             

Les mosquées Panj Vakta (Cinq prières) et Tchiloustoune (Quarante piliers), le mausolée du Cheikh Aboul Hassan Nouri, les vestiges d’une ancienne forteresse de l’antique Sogdiane et la Source, lieu principal de pèlerinage, vous offriront un charme exotique. Route en voiture vers le camp de yourtes via Nourata.  Arrivée vers midi à Nourata et visite de l’ensemble architectural Tchachma (Source). Cet ensemble architectural se compose de deux mosquées, d’un musée, d’une source et des vestiges d’une ancienne forteresse défensive. Déjeuner dans un restaurent local. 

Suite de la route vers le camp de yourtes. Arrivée et installation en yourtes. Après la cérémonie du thé, départ pour la première balade dans les dunes où pousse des saxaouls et de maigres épineux. C’est le paradis pour des lièvres, des tortues et des perdrix. Retour au campement et courte méharée à dos de chameau Bactriane (15-20 minutes). Dîner sous la yourte et inoubliable soirée bercée par les chants d’un akin (chanteur qui improvise des chants) kazakh. Nuit sous la yourte.                                                                                                                          

Petit-déjeuner. Route vers Aydarkul. Arrivée et promenade au bord du lac. Le lac turquoise Aydarkul est né dans les années 65 du siècle passé à la périphérie du sud-est du désert de Kyzylkoum. Il est possible de se baigner dans le lac (selon la saison) Déjeuner au bord du lac.

Route vers le village Asraf. Arrivée et installation en maison d’hôtes. Promenade dans le village à la rencontre des villageois, connaissance avec leur mode de vie, us et coutumes.

 

Asraf est un village paisible des montagnes de Nourata avec ses belles maisons en pierre. Les habitants sont en général dotés d’un jardin où l’on cultive des légumes variés et la plupart des villageois élèvent des animaux domestiques tels que des moutons, des vaches, des chèvres et des chevaux. Des arbres fleuris et divers arbres tels que des noyers, des abricotiers, des peupliers et des mûriers décorent ce village.  

 

Promenade dans une petite partie de la réserve naturelle de Nourata. En montant au sommet d’une petite montagne vous pourrez découvrir les vestiges des anciennes maisons en pierre, quelques pétroglyphes et admirer une magnifique vue du lac Aydarkul et des vastes plaines de la steppe Kyzylkoum. Retour au village. Vous découvrez d’abord d’un très ancien mûrier et ensuite vous pourrez profiter des tapchans et du jardin traversé par un petit ruisseau pour se reposer.                                       

Dîner et nuit en maison d’hôtes.

Petit-déjeuner. Route vers la merveilleuse Samarcande. Arrivée en début d’après-midi et installation à l’hôtel. Déjeuner dans un restaurant local. Départ pour la visite guidée de la ville.

 

Samarcande …. Berceau d’or de la civilisation humaine, foyer éclatant des arts et des sciences, grande croisée des diverses confessions religieuses et passage obligé de commerce entre l’Orient et l’Occident. Cette ville légendaire est le vrai symbole de la grandeur, de la beauté et de l’immortalité.

Vous commencez la visite de la ville par la fameuse place du Réghistan, la plus noble place du monde. Ce complexe architectural est sans doute le plus grandiose de Samarcande médiévale et l’un des plus beaux de l’art islamique. Cette ancienne place de sable est entourée de trois édifices splendides : la médersa d’Ouloug Beg, la médersa Cher-Dor et la médersa Tilla-Kari. La médersa d’Ouloug Beg, aux proportions harmonieuses, fut un foyer important de la culture en Asie Centrale, où se rencontraient savants, étudiants, astronomes et poètes. Ouloug Beg, lui-même y aurait enseigné l’astronomie, sa grande passion. La médersa Tilla-Kari vous étonnera par son intérieur aux motifs de Koundal en feuille d’or. Vous découvrirez ensuite la médersa Cher-Dor où chaque centimètre carré est recouvert de motifs décoratifs géométriques ou floraux richement colorés. Continuation de la découverte avec le mausolée de Gour-Emir (mausolée de Timour le Grand et de ses descendants) possédant la plus belle coupole de l’Asie centrale. Ce mausolée est devenu un point névralgique du pays, symbole de la grandeur et de la puissance ouzbèke. Le petit-fils préféré de Timour, Muhammad Sultan, qui est mort en 1401, fit construire un ensemble architectural à quatre minarets, composé d’une cour intérieure bordée de quatre iwans (auvents) sur laquelle donnait une médersa et une khanaka. Muhammad Sultan périt en 1403 lors d’une campagne militaire en Perse et Timour le Grand fit achever le mausolée pour son petit-fils. Il y fut lui-même inhumé deux ans plus tard aux côtés de Muhammad, tout comme Mir Said Baraka, maître spirituel de Timour le Grand, deux de ses fils et son petit-fils Ouloug Beg.    

Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel Jahongir Premium ou son similaire.      

 

Petit-déjeuner. Départ en voiture vers Chakhrisabz. Sur le chemin de cette ville verte, vous franchirez le col de Takhtikaracha. Vous parcourez cette belle route de montagne qui serpente dans un paysage grandiose. Arrivée au col à 1788 mètres d’altitude et balade au milieu des étals du marché aux épices et aux fruits secs. Face à un panorama magnifique sur les monts Zarafshan, vous admirez la vue sur les cités Kitab et Chakhrisabz, la ville natale de Timour le Grand. Arrivée et visite de cette ville verte.

Comme Samarcande, Chakhrisabz vit aussi beaucoup d’événements historiques au cours de sa longue vie. Témour le Grand y fit édifier son immense Palais Blanc, dont les impressionnants vestiges du portail offrent un décor de faïences sans pareil. La mosquée Kok Goumbaz (Dôme Bleu), les mausolées de Cheikh Shamsuddin Koulal et Gumbazi Sayyidon et surtout l’ensemble architectural Doroussaodate évoquent les anciennes splendeurs de cette cité légendaire.

Déjeuner chez l’habitant (une table d’hôtes). Route de retour vers Samarcande. Arrivée et balade dans le quartier juif.

Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel Jahongir Premium ou son similaire.

 

Petit-déjeunerPoursuite de la visite guidée de Samarcande. 

Ce matin, vous prendrez la route vers le village de Koniguil pour découvrir le papier de Samarcande fabriqué à base d’écorce de mûrier selon les anciennes technologies. Suite de la visite avec l’Observatoire d’Ouloug Beg, l’un des plus grands astronomes de son temps.

Puis, vous visitez d’abord la nécropole de Chakhi-Zinda (Roi vivant), une autre perle précieuse de cette ville légendaire, une immense nécropole de mausolées, un vrai musée de l’architecture médiévale. Cet ensemble architectural paraît avoir concentré toutes les expériences architecturales des 14e et 15e siècles en une apothéose de l’art de la céramique, sans égale dans toute l’Asie Centrale.

Ensuite, vous rejoindrez la mosquée Bibi Khanym pour laquelle les meilleurs architectes et artisans venus du Khorassan, d’Azerbaïdjan, d’Iran ou encore d’Inde furent appelés car elle devait être la plus grande mosquée d’Asie Centrale.  

Balade dans le pittoresque bazar Siab, typique et populaire.

Déjeuner dans un restaurant local. Vers 15h00 transfert à la gare et à 16h08 route en train rapide vers Tachkent. Arrivée à 18h30 et installation à l’hôtel.

Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel Marwa ou son similaire.  

 

Petit-déjeunerDépart pour la visite guidée de la capitale du pays.

 

Tachkent, la capitale, mais aussi une ville atypique, hors du commun par son histoire et son originalité ! Détruite par un tremblement de terre, elle a resurgi, toujours aussi forte et majestueuse ! Et même si la quasi-totalité de la vieille ville a disparu, l’âme de la tradition et de l’authenticité est toujours belle et bien là… et cela grâce à la population qui comme une pierre incassable fait vivre cette âme marchande des grands bazars traditionnels ! Dans cette ville qui mélange modernisme, architecture soviétique aux grands boulevards et marchés traditionnels, vous aurez cette chance d’apprécier l’art du commerce !

Vous débutez votre exploration de Tachkent par l’ensemble architectural Khasti-Imam renfermant le mausolée de Kaffal Shashi, la médersa Barak Khan, la médersa Mouyi-Moubarak, transformée en musée du Coran. Dans ce musée vous pourrez voir le Coran du Calife Osman, le plus ancien coran du monde musulman datant du 7e siècle. Continuation avec l’ancienne maison-résidence du diplomate russe qui abrite aujourd’hui le musée des Arts Appliqués. 

Ensuite vous découvrez les particularités uniques du métro ouzbek, en vous rendant à la station éponyme de cette figure littéraire. Mises en service en 1977 par le gouvernement soviétique, une première dans les républiques soviétiques d’Asie centrale, les différentes stations se distinguent toutes par des mosaïques, des bas-reliefs et des colonnades de bronze et de marbre. L’art oriental qui illumine ces galeries souterraines s’allie au pragmatisme soviétique : le métro a été conçu pour résister aux tremblements de terre les plus virulents et fait même office d’abri antiatomique. Déjeuner dans un restaurant local.

Dans l’après-midi, suite de la visite de la partie moderne de Tachkent avec la place de l’Indépendance, la place de l’Opéra et le square d’Amir Temour. Ensuite plongée au cœur du marché Tchorsou, « bazar » traditionnel couronné d’un dôme bleu. Ce marché est un symbole de la préservation des modes de vie anciens et aussi de la modernité.

Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel Marwa ou son similaire.  

Transfert à l’aéroport international et vol du retour.

PRIX DU VOYAGE Avec les hôtels à 3*** (normes locales), pension complète les selon programme, guides francophones, tous les transports et transferts, toutes les visites selon le programme.

A PARTIR DE 2135€/personne en chambre double 

inclus dans le prix:

-Les vols internationaux depuis Paris ou Bruxelles

– Accompagnatrice à partir de 10 personnes inscrites

-l’hébergement en chambre double dans les hôtels dans la catégorie indiquée

-les transferts terrestres en véhicule climatisé

-le service de guide francophone

-les billets de train rapide Samarcande-Tachkent en classe économique

-les entrées aux sites prévus au programme

-les repas en pension complète : petit-déjeuner, déjeuner et dîner

-1 litre d’eau par jour et par personne

-les taxes locales

-l’assistance 24/7.

 

Les Prix ne comprennent pas

-l’assurance médicale obligatoire

-les dépenses de nature personnelle

-boissons alcoolisées

-pourboires aux guides et chauffeurs.

DÉTAILS DU VOYAGE

Encadrement

Nos voyages sont encadrés par des guides locaux parlant français et ayant un bon niveau de connaissances générales et une bonne culture de notre pays, mais ce ne sont pas des guides conférenciers.

A votre arrivée, l’accueil par votre guide-accompagnateur sera à l’aéroport après le passage des douanes. Il dispose soit d’un panneau avec vos noms, soit d’une pancarte ATYPIC TRAVEL.

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut- être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s’il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

 

Hébergement

Notez que les normes hôtelières locales ne sont pas comparables avec celles de l’Europe. Un hébergement catégorie 2* ou 3* en Ouzbékistan sera forcément en dessous de la qualité de prestation d’un établissement de même standing en Europe. Pour ce voyage nous vous proposons le logement en chambre double en hôtels de charme à 3*** (normes locales), en yourte et chez l’habitant. 

Villes

 

Nuits

Hôtels

Catégorie

Khiva

1,5

Hôtel Madrasa Polvon Qori

Hôtel de charme

Boukhara

3

Hôtel Hélène-Oasis

Hôtel de charme

Kizil Koum

1

AYDAR Yurt Camp

En yourte

Asraf

    1

Chez l’habitant

Maison d’hôtes

Samarcande

    2

Hôtel Jahongir Premium

Hôtel à 3***

Tachkent

    2

tel Marwa

tel à 3***

 

   
   

 

Alimentation   

Les repas sont pris dans les restaurants locaux, chez l’habitant dans les villages Asraf et Uhum ainsi qu’en yourte.

La cuisine ouzbèke est généralement saine, assez variée et vous aurez souvent l’occasion de déguster de copieux repas traditionnels.

Sachez que la viande de mouton constitue une part importante de la gastronomie locale et elle est souvent préparée sous forme de petites brochettes grillées (shashliks), de kébabs ou de raviolis. On retrouve certaines saveurs du Moyen-Orient et même de la Méditerranée avec des influences chinoises, russes, persanes, orientales, etc…

Pour les personnes végétariennes, il est difficile de proposer des plats sans viande, même si on trouve de nombreux fruits et légumes, la base de la cuisine est la viande (mouton ou bœuf en bouillon, avec du riz, raviolis, etc).

Prix estimatif d’un repas dans le pays: entre 8 et 15 euros le repas

Prix estimatif d’une bouteille de 1,5 L d’eau dans le pays: de 50 centimes jusqu’à 1 euro.

Attention, en début de voyage, consommer des fruits et des crudités avec modération afin de laisser votre organisme s’adapter.

N’oubliez pas que vous bénéficiez de produits détaxés à l’aéroport d’embarquement. L’apéro est souvent le bienvenu le soir en voyage.

 

Transport

Les déplacements dans le pays se font en véhicule confortable et climatisé et en train rapide. La durée des transferts par route est estimative étant donnés l’état des routes parfois et d’éventuels contrôles de police. Aucun portage de bagages mis à part votre sac de la journée.

ATTENTION : pour réserver le train et le vol domestique, nous aurons besoin du scan en COULEUR de votre passeport et ceci au moment de votre inscription. Si vous ne pouvez le faire à l’inscription, merci de nous le transmettre, SANS relance de notre part, au plus tard à 30 jours de la date de départ.

 

Change

Les distributeurs automatiques fonctionnent dans les grandes villes du pays et les cartes bancaires sont aussi acceptées, mais nous vous conseillons quand-même de vous munir d’argent liquide en petites coupures (euros ou dollars USD) avant le départ. Les coupures déchirées et dessinées ne sont pas acceptables dans le pays. Prévoyez un budget suffisant pour vos dépenses personnelles et boissons, ainsi que pour les achats des souvenirs aussi.

 

Pourboire

Il s’agit d’une pratique fortement enracinée dans les traditions, qui se fait dans le cadre d’un échange en remerciement d’un travail donné. En fonction de votre satisfaction à la fin du votre voyage, il est d’usage de donner un pourboire à votre guide et à votre chauffeur. Prévoir un budget de 50 euros par personne pour l’ensemble de l’équipe d’encadrement (guides locaux et chauffeurs) pour un voyage de deux semaines. 

En accord avec votre guide, il pourra se charger de répartir cette somme à l’ensemble de l’équipe de manière équitable. 

 

ÉQUIPEMENT

 

Petit équipement personnel

-lunettes de soleil

-crème solaire haute protection

-couteau pliant (à mettre dans le bagage en soute)

-nécessaire de toilette (produits biodégradables de préférence)

-serviette de toilette à séchage rapide

-productions auditives anti-bruit

-chapeau ou casquette couvrante sur le cou

-gourde de 1 litre minimum, légère et isotherme

-lampe frontale avec piles et ampoules de rechange

-bloc-notes

 

Pharmacie personnelle

En plus de vos médicaments habituels, nous vous recommandons de prendre avec vous : antidiarrhéiques, antalgiques, éventuellement des vitamines, protection solaire, biafine pour les coups de soleil, pansement et sparadrap, désinfectant, antibiotique à large spectre, traitement pour les refroidissements (nez, gorge, bronches, oreilles), produit anti-moustiques en été.

 

Bagages

Vous pouvez emporter un maximum de 23 kg de bagages et un maximum de 8 kg de bagages à main par personne.

-Sac de voyage ou sac à dos. Évitez les valises rigides. Bagages à roulettes possible sur ce voyage car voyage en bus !

-Petit sac à dos pour la journée (entre 25 et 40 litres).

En fonction de la saison, vous pouvez mettre dans la valise :

– vêtements de coton légers, chemises, T-shirts, pantalons de toile très légers, pulls pour le soir.

En intersaison et pour la montagne : vêtements chauds (pantalons plus chauds, polaire, coupe vent, gants, bonnet).

-Chaussures de marche légères montantes, tennis et sandales.

– Pour plus de propreté, un drap léger (sac à viande) pour la nuit chez l’habitant et sous yourte.

NOTE : L’Asie centrale est à dominance musulmane et bien que les ouzbeks soient tolérants, un minimum de décence est conseillé dans les vêtements. Nous déconseillons fortement les shorts et les jupes trop courtes, ainsi que toute tenue indécente. Ayez des habits de préférence en coton, confortables pour le voyage. Si vous voyagez en automne ou au printemps, pensez aux soirées qui peuvent être fraîches. Un lainage et une veste sont alors indispensables.

 

FORMALITÉ ET SANTÉ

 

Passeport et visa

Pour les ressortissants français, suisses, belges, canadiens

-Aucun visa exigé pour un séjour d’une durée ne dépassant pas 30 jours.

-Passeport valable 6 mois après la date de retour d’Ouzbékistan, avec au moins deux pages vierges face à face.

-Les mineurs voyageant seuls ou avec une personne ne disposant pas de l’autorité parentale doivent être munis d’une autorisation de sortie de territoire.

-En cas de transit certains pays peuvent demander des formalités supplémentaires.

 

Santé

Aucun vaccin obligatoire contre le COVID-19

Souscrire à une assurance de santé et rapatriement

Emporter ses médicaments

Éviter de boire l’eau du robinet. On trouve facilement de l’eau minérale en bouteille dans les boutiques et restaurants partout dans le pays. Il est cependant utile de vous munir de Micropur, Aquatabs ou d’Hydroclonazone pour la partie randonnée. Pas de vaccins obligatoires

 

Recommandations

Même si aucun vaccin n’est obligatoire pour l’Ouzbékistan, vous vous assurerez cependant que les vaccins pratiqués couramment dans les pays occidentaux (tétanos, diphtérie, poliomyélite, typhoïde) sont encore valables.

Vaccin hépatite A et B également recommandés.

Pensez également à rendre visite à votre dentiste, si vous avez quelques caries non traitées, elles ont la fâcheuse habitude de se réveiller en voyage.

 

PAYS

 

Sûreté

Pays très sûr

 

Climat

Le climat de l’Ouzbékistan est continental, à la fois sec, mais aussi glacial et venteux en hiver. L’été peut être très chaud notamment dans les zones arides et désertiques. Il faut aussi prendre en considération l’écart important des températures journalières.

 

Meilleure période pour voyager en Ouzbékistan

Les meilleures saisons pour visiter l’Ouzbékistan sont le printemps (de mi-mars à mi-juin), et l’automne (de mi- août jusqu’à mi-novembre). Ce sont les saisons les plus douces et les plus clémentes. Les nuits commencent alors à faire froid en plein désert, alors que dans les villes on peut encore se promener en manches courtes. L’automne est aussi le temps des moissons et des marchés de fruits frais.

 

 

Heure locale

GMT +5. Le décalage horaire entre l’Europe et l’Ouzbékistan est de +4h lorsque l’Europe est à l’heure d’hiver et de +3h lorsque l’Europe est à l’heure d’été. Rappel : en Europe l’heure d’été commence le dernier dimanche de mars et l’heure commence le dernier dimanche d’octobre. 

 

Population

Plus de 36 000 000 (estimation 2023).

 

Religion

Islam 88% (majoritairement Sunnites), Orthodoxes Orientaux 9 %m autre 3 %

 

Langues

L’ouzbek est la langue nationale depuis l’Indépendance, mais le russe reste encore pratiqué dans les grandes villes.

 

Téléphone

+998

 

Électricité

Fiches rondes comme en Europe 220 V, 50 HZ.

Pas besoin d’un adaptateur.

Vous pouvez recharger vos batteries d’appareil photos et de caméra numériques dès que vous passez une nuit en hôtel ou en pension. Munissez-vous tout de même de piles de rechange pour ne pas tomber en panne pendant le voyage.

N’oubliez surtout pas votre lampe de poche !

 

Monnaie locale

Devise : Soum (UZS)

 

Us et coutumes

Vous traversez des régions de confession musulmane ou de tradition asiatique un peu puritaine, donc une grande attention doit être portée à votre façon de vous habiller et de vous comporter pour ne pas choquer ou heurter. Comme partout et lorsqu’on est visiteurs, n’engagez pas une discussion politique dans la rue. Ne proposez un pourboire que pour des vrais services rendus. Ôtez vos chaussures avant d’entrer dans une maison ou une mosquée.